Un topo tout neuf pour les calanques !

Excellent article de Brice Ivanovic, La Provence le 9 février 2017

Pour un grimpeur, un topo est une sorte de bible, un bouquin qui délivre tous ou presque, les secrets d’un spot d’escalade, couloirs, sécurité, difficultés, état des équipements ; tout est répertorié par les différents escaladeurs, puis diffusé par la FFME. Après plus de treize ans sans mise à jour, le Comité Territorial des Bouches du Rhône, présidé par Jean Claude Grand, présentera demain (vendredi 10 février) lors d’un vernissage cette nouvelle édition., fruit d’un travail colossal. Au total, ce sont de nombreux passionnés qui ont collecté toutes les informations nécessaires à cette réalisation. “Celui ci est très attendu ! Un topo est le fruit de tous les autres” annonce Vincent Vilmer, conseiller technique départemental en charge des sites naturels, mais surtout passionné depuis son plus jeune age. Tiré à 8000 exemplaires, cet ouvrage revisite les Calanques de fond en comble, offrant un large panel aux amoureux de cette discipline. “Tout grimpeur veut crapahuter dans les calanques” lance Vincent les yeux émerveillés avant de reprendre : “C’est un ouvrage de référence, il y a beaucoup de voies mais certaines n’ont pas été ajoutées afin de préserver certaines zones.” Justement, pour le comité territorial d’escalade, la préservation du site représente un véritable cheval de bataille. “La majorité des bénéfices seront dédiés à l’entretien des sites”, expliquent Jean-Claude Grand et Vincent Vilmer. Les Calanques, c’est sacré, véritable berceau d’un bien-être naturel dans un endroit si particulier, historiquement connu et reconnu. “Cet entretien représente quelque chose de très important pour notre comité. Les voies d’escalade et les Calanques font partie de notre patrimoine” poursuivent ils.

Au cœur d’un Parc national – Par le biais de ce topo, le comité espère bien travailler main dans la main avec le Parc national comme le souligne le Président Jean Claude Grand : “Les grimpeurs étaient les premiers à se battre pour préserver cet espace naturel. Nous aierions trouver un juste équilibre, défendre aussi notre patrimoine contre un écologisme peut-être un peu trop poussé. Il faut appliquer intelligemment les règles dans un parc périurbain où gravitent près de deux millions d’habitants.” A destination des grimpeurs, ce livre s’adresse également aux secours. Zone d’accès, rapidité d’évacuation, le topo permet aux services d’intervention de bien appréhender la zone. “C’est une réelle base de sécurité pour le GRIMP, c’est très important” poursuit Vincent Vilmer. Les aficionados apprécieront, surtout à l’heure où l’escalade deviendra, à partir des JO de Tokyo, une discipline olympique.

Brice Ivanovic